Souvenez-vous que vous êtes un ostéopathe, et non un médecin, Journal of Osteopathy October 1900 – Traduction

Traduction par bibi de l’article Remember you are an Osteopath, not an M.D., tiré du Dr A.T. Still’s Department, dans le Journal of Osteopathy d’Octobre 1900. Cet article est une traduction uniquement, et non l’opinion du traducteur. Il peut-être intéressant de tenir compte du contexte de l’époque lors de la lecture.

Souvenez-vous que vous êtes un ostéopathe, et non un médecin (M.D.)

Un ostéopathe a déclaré qu’il n’est pas un médecin. Le médecin (M.D.) donne son rapport hospitalier sur les sortes de maladies, telles que des fièvres, des éruptions, des contagions, et ainsi de suite. Il note le nom, les symptômes et les remèdes, nomme leurs types, la quantité et les heures d’administration, donne un rapport quotidien pendant des semaines et des mois de tous les changements de la maladie et les changements de médicament, jusqu’à la guérison ou la mort. Il parle beaucoup des effets mais omet de donner la moindre raison pour laquelle il administre un sédatif, un purgatif ou un stimulant, sinon que ces médicaments sont très populaires en France, en Allemagne ou en Autriche, et ont été très fortement recommandés par Dungleson et de très nombreux médecins du Corps royal, mais il ne donne aucune raison pour laquelle ils ont entassé de tels poisons. Enfin un grand “Cependant” vient rapporter que les mêmes médecins ont abandonné son utilisation ultérieure en raison d’une mortalité trop importante dans les hôpitaux de Sa Majesté.

Vous pouvez lire de tels rapports changeants depuis des millénaires et faire comme ils font, et tout ce que vous pouvez dire, c’est que vous avez agi et traité vos patients professionnellement.

Un ostéopathe doit donner des raisons pour lesquelles il traite ici et là, sinon il n’est qu’un autre imitateur professionnel. Si vous traitez le cou ou le genou pour un cas d’eczéma, d’éternuement ou de colique, dites sur quel élément nerveux vous voulez agir, donnez-nous une raison de penser que vous êtes après le feu de la fièvre avec de l’eau trouvée dans les ganglions lymphatiques, ou de briser des constructions qui font que le sang s’arrête dans le cerveau, les poumons, les intestins, les reins ou n’importe quel autre endroit. Dites-nous pourquoi vous écartez les reins dans la fièvre typhoïde, la dysenterie, la pneumonie, etc., et ne dites pas que vous avez traité les grands et petits splanchniques, mais dites pourquoi vous devriez le faire et prouvez vos capacités de raisonnement par les résultats.

Si vous ne le faites pas, vous avez les deux pieds dans les vieilles ornières médicales du tâtonnement (littéralement “du coupons et essayons”). Un ostéopathe peut et doit expliquer pourquoi il fait son travail car il a sa boussole et sait où il va s’il suit son aiguille.

Texte d’A.T. Still dans Journal of Osteopathy 10/1900
Traduction par Jules Rampal

Traductions venant du même Journal of Osteopathy :
Inhibition


Posted

in

,

by

Tags:

Comments

3 responses to “Souvenez-vous que vous êtes un ostéopathe, et non un médecin, Journal of Osteopathy October 1900 – Traduction”

  1. Manu avatar
    Manu

    Salut Jules,

    Ça serait cool de mettre les mêmes textes en anglais pour les bilingues, si ils souhaitent relire en VO (comme moi…)
    J’avoue que je ne comprends pas bien la phrase avec le grand “cependant” ni celle où l’on est après le feule la fièvre avec de l’eau des lymphatiques…et je me dis que la VO mourrait m’aider.

    Merci

    1. Jules avatar

      Les bilingues devraient lire en anglais. Et sinon ils ont google, c’est pour ça que je donne la référence 😉
      Le grand “cependant” est une critique des méthodes de l’époque qui proposait un remède en terminant avec un grand “Cependant” : “Tel remède est merveilleux…Cependant, il faut noter que cela a tué des gens…”.Un peu comme nos recherches qui terminent toujours par “plus de recherches sont nécessaires”, ça c’est moi qui rajoute:p
      Pour le feu de la fièvre à éteindre avec l’eau des lymphatiques, je ne vois pas ce que tu veux chercher de plus. Il propose l’idée que la lymphe est utile pour calmer la fièvre, et demande aux ostéopathes d’expliquer pourquoi : “An Osteopath must give reasons why he treats here and there , or he is only another professional imitator. If you treat the neck or knee for eczema, sneezing or colic, tell what nerve element you want to act on , give
      us reason to think that you are after the fire of fever with water found in the lymphatics,”

      Note que j’ai pu faire des erreurs de traduction, ou même avoir interprété (c’est pour ça qu’il vaut mieux lire en anglais quand on peut). Ne pas hésiter à me demander ou à me questionner 😉

  2. […] Traductions venant du même Journal of Osteopathy :Souvenez-vous que vous êtes un ostéopathe, et non un médecin […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *